Nature

Jungle, cocotiers et tortues marines dans les Visayas, Philippines

Après l’île de Palawan et le beau souvenir que j’en ai, direction la région de Visayas située en plein centre du pays. J’y découvre les îles de Negros, Bantayan, Apo et Bohol pour une bonne dose de merveilleux paysages et de rencontres avec les Philippins vivant au coeur de la jungle.

Les Visayas sont une des trois régions principales de Philippines, caractérisés par un ensemble d’îles de toutes tailles baignées d’une mer turquoise et d’une faune aquatique et terrestre unique.

C’est à Negros Island que je découvre les Twins Lake, deux lacs jumeaux de plus de 100 mètres de profondeur cachés en plein milieu d’une forêt vierge.

C’est à Bantayan Island que je me suis relaxé dans un décor de plage et de sable blanc, que j’ai pu tester le basket ball avec des très bons jeunes joueurs philippins.

C’est à Apo Island qu’une tortue marine m’a gentiment donné la chance de me laisser l’approcher et de nager avec elle pendant plusieurs minutes.

C’est à Bohol Island que je découvre le minuscule et mignon animal appelé Tarsier, le plus petit primate de la planète apparu il y a plus de 45 millions d’années sur Terre et malheureusement menacé d’extinction. J’y découvre aussi le Chocolate Hills, une série de collines réparties sur plus de 50 kilomètres carrés à perte d’horizon, dont la formation est due à une accumulation de coraux sous-marins il y a plus de deux millions d’années et de l’érosion engendrée, beaucoup plus tard, par le vent et la pluie. Le nom « Chocolate » proviendrait de la couleur marron que possèdent les collines pendant la saison sèche annuelle. Enfin, c’est aussi à Bohol Island que je profite d’une bonne sensation de liberté en parcourant une partie de l’île en scooter sur plus de 140 km à travers la jungle des Philippines et ses rizières.

Article précédent Article suivant

Ces articles pourraient vous intéresser

1 commentaire

Laissez un commentaire